Weborama mesure d'audience et statistiques




 









fabrique toi ton savon !

         

    

Il y a plusieurs recettes pour fabriquer du savon, comme celle-ci :

recette de base


450 g d'huile d'arachide
160 ml d'eau déminéralisée
58 g de soude

recette de savon simple


450 g d'huile de noix de coco
700 g d'huile d'olive
450 g d'huile d'arachide
560 ml d'eau déminéralisée
228 g de soude

recette de savon au lait de chevres


450 g d'huile de noix de coco
1 kg d'huile d'olive
450 g d'huile de palme
88 ml de lait de chèvre (à ajouter au moment du traçage)
660 ml d'eau déminéralisée
267 g de soude

recette de savon au miel et cire d'abeille


300 g d'huile de noix de coco
600 g d'huile d'olive
1 kg d'huile d'arachide
660 ml d'eau déminéralisée
258 g de soude
À ajouter au moment du traçage :
30 ml de cire d'abeille
30 ml de miel
1/2 cuillère à café d'huile de germe de blé
15 g d'huile essentielle de bois de rose
15 g d'huile essentielle de cannelle


préparation


Il existe plusieurs façons de faire du savon.

Il faut tout d'abord que la température du mélange eau/soude redescende entre 38 et 42°C et que l'huile soit à la même température (à 2°C près). Versez l'huile dans un contenant de verre ou d'acier inoxydable et ajoutez-y lentement la soude diluée tout en brassant.

La durée de la phase de brassage est variable : en temps normal, elle est de 10 à 75 minutes, mais elle peut atteindre 6 heures. Le brassage dure jusqu'à ce que survienne le traçage. Il est un peu difficile les premières fois de savoir à quel moment il survient.

Le traçage est le moment où, lorsqu'on sort la cuillère, les gouttes qui tombent laissent une marque à la surface du liquide (elles doivent former une petite bosse à la surface). Trouver l'instant exact du traçage est assez difficile lors des premiers essais. Quand cette partie est maitrisée, le plus dur est fait.

Si on désire incorporer des additifs, c'est le moment. Ceci devrait faire s'éclaircir le mélange pour quelques minutes, mais peut aussi accélérer le durcissement de la pâte à savon.

C'est le moment de verser dans des moules préalablement graissés à la vaseline. Recouvrir d'un film plastique et emballer dans une couverture pour conserver la chaleur dégagée par la saponification. Laisser reposer pendant 24 à 48 heures.

Au bout de ce laps de temps, démouler le savon en portant des gants (il est encore corrosif), le découper si nécessaire et le mettre à murir dans un endroit sec et bien aéré pendant au moins 4 semaines.

 


 

précautions


  • Afin d'éviter des projections de matière corrosive et donc les risques d'accident, ajouter toujours la soude à l'eau et non l'eau à la soude.

  • Porter des lunettes de protection (elles sont disponibles dans les quincailleries).

  • Porter des gants. En cas de projections de soude ou de pâte à savon, neutraliser l'effet corrosif au moyen de vinaigre.

  • Utiliser toujours un contenant en verre ou en acier inoxydable, ainsi que des cuillères en bois, tout contenant en plastique est à proscrire (il risquerait de fondre) ainsi que les ustensiles en aluminium (ce dernier réagit avec la soude).

  • La soude dégage des fumées qui peuvent être nocives. Si possible, faire son savon à l'extérieur ou dans un espace bien ventilé.

  • Protéger le plan de travail au moyen de journal, ainsi que les meubles, murs, parquet, carreaux proches, les projections peuvent les endommager très gravement.

  • Prévoir de ne faire son savon qu'à un moment où on est sûr de ne pas devoir s'interrompre et de pouvoir rester concentré (environ trois heures).

  • Préparer la pâte à savon et entreposer les savons en cours de maturation hors de la présence d'enfants ou d'animaux (y compris sauvages).

  • Ne pas utiliser d'ustensile ayant servi à la savonnerie pour cuisiner (risques d'intoxication).

  • Après usage, mettre chaque ustensile à tremper dans un bain d'eau largement vinaigrée, puis les laver soigneusement.


Copyright © 2018. Tous droits réservés.fairesoimeme.net
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
vendredi 13 juillet 2018